Les contes d'humour

humour


L'appartement.

Il était une fois, un homme qui vivait dans un appartement de 800m² sur 3 étages. Il était content de son appartement qui avait le mérite d'être un appartement de luxe. Dans la salle de bain, il y avait un jaccuzi, qui faisait des bulles, et qui rendait la toilette agréable. Ces toilettes étaient larges et confortables, il y avait toujours une bande-dessinée pour s'occuper, ce qui rendait la selle agréable. Sa cuisineétait spatieuse et pratique, ce qui rendait le joie de cuisiner agréable. Dans la chambre à coucher, il y avait un lit à eau, très confortable, très apaisant, ce qui rendait les joies du lit agréables.

Tout était luxe, calme, et volupté, l'homme qui vivait dans cet appartement était vraiment privilégié. Il faut dire que cet homme était un représentant d'un Royaume riche dans un royaume pauvre.

jaccuzi


Son métier était d'exploiter les pauvres des Royaumes pauvres, pour faire fabriquer à pas cher, des objets qui couteraient cher dans le Royaume riche. Cet homme avait une classe d'un grand standing. En effet, il savait parler parler avec les enfants, et il n'avait pas son pareil pour les sortir de l'école, et pour leur faire préféré les joies du travail à la chaîne dans ses usines.

Cet homme était sans doute un des hommes les plus heureux de ce Royaume pauvre (mis à part le Roi du Royaume pauvre). Mais cet homme était inconscient, il ne se rendait pas compte de tout le mal qu'il faisait à ces gens du Royaume pauvre.

Mais un jour, il prit conscience du mal qu'il faisait, et il se suicida.

Mais, les gens du Royaume pauvre, au lieu de vivre heureux sans lui, attendirent son remplaçant. Ainsi la boucle fut bouclée, et recommença sans fin.

Moralité : Prise de conscience, ne veut pas dire fin des souffrances.